• Présentation du village

    De part et d’autre du Salat, traversé par la RD 117, Saint-Lizier compte 1454 habitants (les Licérois) et est chef-lieu de canton. Il fait partie de la Communauté de Communes Couserans Pyrénées (dont le siège social se trouve à l'Hôtel-Dieu), du PNR Pyrénées Ariégeoises.

     

    vue générale SL aquarelle


    Cité gallo-romaine, ancienne capitale administrative et culturelle du Couserans, ancien évêché (77 évêques s’y sont succédé), elle a gardé de nombreux témoignages d’un riche passé : un rempart gallo-romain du Ve siècle (740 m) qui ceint la partie haute du village, le Palais des Evêques et N.D. de la Sède (XIIe, XVe, XVIIIe), la cathédrale  Saint Lizier (XIe, XIIe, XVe, XVIIIe), le cloître roman (XIIe), le Trésor des évêques du Couserans, la Pharmacie de l’Hôtel-Dieu (XVIIIe).   

    cloître
    Dans le village, on peut découvrir de belles maisons du XVIIIe (autrefois demeures des chanoines), des ruelles (dites "carrés") en galets.

    Ce patrimoine attire chaque année plusieurs milliers de visiteurs.

     

    clocher Pyrénées aquarelle
    Commune-halte sur le Chemin de Piémont de Saint-Jacques de Compostelle, cinq monuments sont inscrits au Patrimoine Mondial de l’Humanité.

    Saint-Lizier est parmi les Grands Sites d'Occitanie dans la collection Foix-Montségur Cités médiévales.

    L’activité économique et commerciale de la commune se concentre essentiellement sur la rive gauche du Salat (route de Toulouse) et au Pont du Baup, parties planes du village.
    Depuis le XVIe siècle, Saint-Lizier a une vocation hospitalière avec l’Hôtel-Dieu, puis l’hôpital psychiatrique et aujourd’hui le Centre Hospitalier Ariège-Couserans, et la maison de retraite, la résidence Hector d’Ossun.

     bouteilles-pharmacie.jpg
    Le tissu associatif assure une vie culturelle variée : concerts, expositions, fêtes traditionnelles, conférences, sorties, activités sportives, protection du patrimoine…

     

     Au gré du patrimoine licérois