• Influenza aviaire - Recensement volailles, palmipèdes et oiseaux

    Dans le cadre des mesures prises pour lutter contre le virus influenza aviaire, en référence à la lettre de Madame la Préfète de l'Ariège, il est demandé aux détenteurs de volailles, palmipèdes et oiseaux de bien vouloir se faire connaître auprès du secrétariat de la mairie et de remplir le formulaire de déclaration de détention d'oiseaux (Cerfa 15472*01), dans les meilleurs délais, sur place ou en portant le formulaire afférent, disponible  ICI, complété.

    En effet, du 18 avril au 16 mai 2016, période de vide sanitaire, les services de la DDCSPP effectueront des contrôles dans le département.

    En comptant sur votre coopération 

    Pour info (source : Préfecture de l'Ariège)

    Le Ministère de l’Agriculture, de l’Agroalimentaire et de la Forêt a élaboré, dès le 26 janvier 2016, un plan d’assainissement destiné à éradiquer le virus de l’influenza aviaire, et prévu des dispositifs d’indemnisation destinés à compenser les pertes économiques de la filière.

    Le plan d’assainissement

    Ce plan qui permet d’éviter des abattages massifs instaure un vide sanitaire du 18 avril au 16 mai 2016. Durant cette période, les volailles doivent être confinées à l’intérieur, ou en parcours réduit.
    Du 18 avril au 2 mai 2016, dernier délai, les derniers palmipèdes seront mis en gavage puis abattus.
    Du 2 au 16 mai 2016 il n’y aura plus aucun palmipède vivant dans les exploitations à vocation commerciale.
    A partir du 16 mai de nouveaux canetons pourront être installés.  Cette installation peut être avancée au 9 mai sous réserve d’en faire la demande auprès des services de la direction départementale de la cohésion sociale et de la population.
    Le virus étant transmissible entre oiseaux, sauvages ou d’élevages, le plan est complété par des mesures destinées à empêcher la transmission du virus à la faune sauvage, ce qui pourrait avoir pour effet d’en  rendre la propagation incontrôlable. Dans les exploitations, la plus grande attention sera portée au traitement des lisiers, vecteurs potentiels du virus, par notamment le recours au chaulage et à l’épandage avec enfouissement.
    Dans les basses-cours (élevages non commerciaux) les animaux devront être confinés du 18 avril au 16 mai inclus. Ce confinement peut être réalisé de façon assez simple, par exemple en les mettant dans des abris ou des volières ou des espaces recouverts d'un filet pour éviter tout contact avec les oiseaux sauvages. Les maires du département ont, à la demande de la préfète de l’Ariège, effectué un recensement des basses- cours.
    La DDCSPP (Direction Départementale de la Cohésion Sociale et de la Protection des Populations) réalisera des contrôles par sondage.
    Contact à la DDCSPP : Pierre Bontour ou Isabelle Lacoste 05.61.02.43.00 ddcspp@ariege.gouv.fr

    (...)